Logement Hébergement

Le Pôle Social logement propose cinq formes d’hébergements destinées à différents publics dans une gestion qui mobilise l’ensemble des personnels autres pôles et certains administrateurs de l’association afin d’assurer une meilleure intégration des services et donc une meilleure qualité des services.

  • La Résidence sociale : 52 appartements de type T1 et T1’ et 6 T2 qui accueillent des personnes pour une période temporaire en vue de favoriser l’accès au logement de droit commun. Des conditions d’accompagnement doivent permettre de mobiliser les moyens nécessaires pour accéder au marché public ou privé et à un savoir vivre face aux exigences d’un logement autonome.
  • La Résidence hôtelière : 14 appartements de type T1, sont proposés pour une durée maximale de trois mois par an, à des personnes retraitées faisant des allers et retours entre leur pays d’origine et Grenoble. Les nouveaux dossiers sont actuellement gelés en raison du grand nombre de demandes.
  • Les Logements en colocation : cette formule permet l’accueil de travailleurs migrants ou de retraités en colocation dans des appartements de type T3 à T5 répartis sur Grenoble et son agglomération. Elle vise à mettre à disposition des appartements pour une durée illimitée à des personnes ne pouvant assumer seules le coût et l’entretien d’un logement autonome.

Pour effectuer une demande de logement,téléchargez ici le dossier pré-instruction de demande de logement à l’ ODTI et la liste des pièces à fournir.

  • Le Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) et Hébergement Temporaire (HT): Possibilité d’accueil de 20 places dont deux en HT et 2 supplémentaires pour la période grand froid. A noter cependant que les places en CHRS sont attribuées par le POHI (Pôle Orientation Hébergement Insertion), une demande unique d’hébergement doit donc être complétée par une assistante sociale et leur être adressée.

 

les visites à Athanor

Depuis 2 années maintenant, les ASL de l’ODTI et le service écocitoyen de l’ODTI collaborent à la mise en place de visites guidées à la Centrale de tri Athanor, sur la commune de la Tronche (38700).

Apprenants, résidents, bénévoles et salariés peuvent ainsi découvrir les aventures de nos déchets, de nos poubelles au […]

La journée du développement durable à l’ODTI

Dans le cadre de nos démarches éco citoyennes, nous avons organisé une journée consacrée au développement durable pour tous les publics. L’objectif était l’information et la prévention des risques de « la précarité énergétique » à travers la participation à des ateliers créatifs, la projection des aventures de la famille

Parole de Salarié: Roxanne : Chargée de Gestion Locative Sociale

J’ai été embauchée à l’ODTI en décembre 1995, dans le cadre d’un Contrat Emploi Solidarité (C.E.S.), pour assurer l’accueil et le secrétariat en renfort de l’équipe existante. Par la suite, j’ai signé un CDI. Mes missions se sont élargies.

Dès 2001, la nécessité de rénover le foyer de travailleur migrant (créé en 1970) s’est concrétisée […]

Le CHRS de l’ODTI

Le Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) de l’ODTI, accueille vingt hommes isolés, en situation de précarité et/ou d’exclusion. Chaque personne bénéficie d’un studio meublé, pour une durée de six mois renouvelables.

La spécificité du CHRS est de proposer un accompagnement socio-éducatif individualisé, facilitant la réinsertion sociale et professionnelle des personnes accueillies.

L’équipe éducative […]

Précarité énergétique & Développement durable

Depuis une 15aine d’années en France, le développement durable, le respect de l’environnement et l’écologie sont entrés progressivement dans le quotidien des français, pour devenir aujourd’hui une vraie préoccupation. Désormais, les notions « d’économie d’énergie », « de recyclage » ne nous sont plus inconnues et de nombreuses personnes ont la volonté de vivre en essayant de prendre en […]

12-14: Formation Lutte contre la précarité énergétique en hébergement social

Les publics accueillis en hébergement social présentent plusieurs difficultés, souvent cumulées. Celles-ci risquent d’être amplifiées par ce que l’on appelle désormais la « précarité énergétique ». Les conventions qui lient les structures d’hébergement social encadrent le montant des loyers et les charges imputables à la personne hébergée. Ainsi, rare est la possibilité d’avoir une lisibilité […]